Panasonic présente une nouvelle réalisation : l’installation de deux pompes à chaleur Aquarea en cascade couplées à des panneaux photovoltaïques dans un mas de 200 m2 dans le Gard. Le système, quasiment autonome d’un point de vue énergétique, assure le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire pour une famille de 6 personnes.

 

En 1980 Monsieur et Madame Vidal font l’acquisition d’un mas cévenol traditionnel à Navacelles dans le Gard. Le logis, construit en 1850, affiche une surface de 200 m2, repartie sur deux niveaux, avec une hauteur sous plafond de près de 3 mètres. Les murs ont été isolés de l’intérieur, tout comme la toiture, les fenêtres bois étaient en double vitrage mais anciennes et de nombreux ponts thermiques n’étaient pas traités. La ventilation était assurée de manière naturelle. La performance énergétique classait la maison en catégorie C.

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire étaient assurés par une chaudière basse température fioul ayant plus de 15 ans, reliée à des radiateurs en fonte. Le chauffage fournit par la chaudière était suppléé par un poêle à bois. Le système n’était pas régulé.

La maison était occupée par 6 personnes, 3 adultes et 3 enfants avec une température de chauffage de 21° le jour, 19° la nuit.

L’installation devenait vieillissante, le chauffage devenait trop couteux (le budget était estimé entre 1750 et 1940 € par an auquel il fallait ajouter le chauffage au bois, soit une dizaine de stères).

 

En prenant en considération aussi bien la configuration de la maison, les besoins des occupants et la zone géographique, l’installateur Cévennes Confort détermine un besoin en matière de puissance de 19877 W. Il préconise alors d’installer deux pompes à chaleur en cascade afin d’atteindre la puissance thermodynamique de 21KW nécessaire pour assurer aussi bien le chauffage que la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Cévennes Confort sélectionne Panasonic et plus précisément sa gamme de PAC air-eau Aquarea Bi-bloc haute température.

Deux PAC Aquarea Bi-bloc haute température sont installées, une de 12KW une de 9KW afin d’assurer le chauffage et la production d’ECS. Le système Bi-bloc est privilégié pour ne pas avoir à « glycoler » l’installation, répondre précisément aux exigences du bâtit et démultiplier les étages de puissance. Un ballon ECS de 340 L relié à la PAC de 12KW, ainsi qu’un ballon tampon complètent l’installation.

La régulation est faite via une télécommande filaire avec contrôleur d’ambiance. Le système est également relié au Cloud Panasonic « Aquarea smart cloud » afin de réaliser la maintenance à distance.

Déportées du bâti pour réduire au maximum la nuisance sonore, les unités extérieures sont installées sur une dalle conçue spécifiquement. Elles reposent sur des supports anti vibratiles.

« Les PAC Aquarea Bi-Bloc de Panasonic sont particulièrement performantes », explique Simon Martinez, Directeur Technique chez Cévennes Confort. « Elles atteignent des COP élevés en combinant plusieurs éléments : un sous refroidisseur, une conception surdimensionnée, un évaporateur à large surface et une technologie Inverter. Tout cela permet à Panasonic d’être un des premiers fabricants à obtenir une capacité de chauffage constante à des températures extrêmement basses. C’est ce faisceau de qualités qui m’a conduit à ce choix. Je savais qu’avec Panasonic mon client aurait un système performant, efficace et optimisé. »

Si le choix du matériel a été aisé, il n’en a pas été de même pour la phase d’installation qui s’est révélée particulièrement délicate. En effet, il fallait prendre en compte aussi bien les contraintes techniques d’un bâtiment composé de multiples toitures, que la nécessité de déporter les unités extérieures tout en respectant un linéaire de 30 mètres maximum. Enfin, il a fallu jouer avec l’exiguïté du local technique qui devait notamment abriter un ballon ECS particulièrement volumineux.

Le projet intègre également la production d’énergie photovoltaïque avec 12 panneaux installés en toiture. L’objectif était de limiter le coût de production d’énergie grâce à un apport en énergie gratuite et donc de s’affranchir au maximum des fournisseurs d’énergie. Ce plus a été rendu possible notamment grâce à l’algorithme innovant embarqué par Panasonic dans son système HPM (Heat Pump manager) qui permet d’augmenter l’utilisation par la PAC d’électricité produite par les panneaux photovoltaïques connectés. Cette dernière tient compte de l’électricité produite par le système photovoltaïque pour le chauffage et l’ECS et adapte son fonctionnement selon les apports sans impact sur le confort des utilisateurs.

Avec une consommation d’énergie estimée à 1500 € par an pour le chauffage et l’ECS, le ROI réel atteint 8 à 9 ans, voire moins grâce aux différents bouquets d’aides provenant aussi bien de l’Etat que de la région et qui rend l’opération non seulement efficace d’un point de vue énergétique mais aussi particulièrement intéressantes d’un point de vu financier.

 

 

Installateur : Cévennes Confort / Simon Martinez

Maitres d’ouvrage M. et Mme Vidal

 

Empty